Concours référencement Pandaranol : le dernier concours SEO ?

30.05.2011 | Réseau Dumac
1436 visiteurs  -  Aucun commentaire
Le concours de référencement Pandaranol serait-il le concours de trop ?

Enorme scoop en matière de référencement ! Yahoo ! Site Explorer affiche un service indisponible depuis quelques heures, à cause du concours de référencement Pandaranol lancé le 23 mai 2011.

(Lire aussi : Pandaranol un concours seo de la SEO World Cup )

En effet, il semblerait que certaines techniques employées par les référenceurs participants, appelés Black Hat par leurs confrères, saturent les serveurs des portails et autres webservices gérant les algorithmes et les moteurs de recherche.

[Rappelons qu’il existe une vision manichéenne du référencement : les White Hats, qui travaillent manuellement, selon les recommandations en vigueur - cf. un Pandaranol 100% white Hat - , et les Black Hats, qui cherchent et utilisent les moyens les plus rapides pour parvenir à leurs fins)

Ces derniers utiliseraient des logiciels et autres scripts, donc des outils automatisés, qui satureraient le parc machine des prestataires mentionnés de centaines de nouveaux liens par minute. Ajoutez à cela les calculs réalisés à la demande par les services en ligne, et sollicités pratiquement en continu pour mettre à jour les outils de positionnement de ces référenceurs Black Hats, et vous comprendrez comment certains prestataires en référencement occasionnent des dégats préjudiciables à tous les internautes.

Une autre rumeur, plus inquiétante encore, circule à propos des enjeux du concours SEO Pandaranol...

Selon certaines sources bien placées dans les bureaux des principales entreprises du search, Pandaranol serait un vrai problème, à la fois technique, stratégique et politique.

Problème technique car les méthodes employées par certains concurrents exploitent des failles de l’algorithme de Google.fr. Ces failles permettent aux référenceurs d’automatiser certaines fonctions proposées par les services gratuits de Google à leurs propres fins, ou encore de continuer à exploiter des tactiques déjà connues mais qui n’ont pas été corrigées, comme le name bombing. c’est un peu comme l’évolution d’un programme informatique : au fur et à mesure de l’évolution de son environnement, il devient obsolète ou inadapté. Lorsqu’il s’agit d’un logiciel, on peut recompiler le code ou tout remettre à plat en utilisant, par exemple, un nouveau langage plus approprié à la nouvelle orientation choisie. Pour des logiciels en ligne (SaaS) comme Google, c’est impossible ! L’algorithme de Google est donc modifié par petites bribes et par filtres ou surcouches successives. Mais pour le cœur de son fonctionnement, il ne peut y avoir de modification majeure.

Lire à ce sujet la Cheatsheet Google Panda Farmer’s Update pour webmasters

Problème stratégique car les référenceurs communiquent entre eux et échangent des informations tactiques. Grâce aux réseaux sociaux, il est possible de divulguer au plus grand nombre et instantanément certains trucs ou astuces qui risquent ainsi de dé-crédibiliser les systèmes de classement actuels, et par ricochet, d’altérer l’image de l’entreprise.

Les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter amplifient ce phénomène et le transforment en Buzz, qui est repris par d’autres populations d’internautes moins techniciennes mais tout aussi intéressées par les rumeurs. En faisant tâche d’huile, les bruits et vraies informations autour du concours Pandaranol risquent de brouiller le message et de gagner en popularité. Il faut alors filtrer et étouffer toute communication potentiellement nuisible ou compromettante (e-reputation oblige) avant une reprise sur les médias grand-public traditionnels (radio, TV, presse).

Problème politique enfin, car il convient de réagir avec finesse et subtilité, sans trop donner de détails ni répondre directement aux questions qui risqueraient d’être posées. Il convient alors de feindre de ne pas avoir entendu la question, ou d’adopter la langue de bois.

(JPG)
Yahoo ! Site explorer en maintenance
Le service Yahoo ! Site Explorer en maintenance

Yahoo Site Explorer est ainsi en maintenance. Mais s’agit-il vraiment d’une maintenance, ou d’un moyen commode de ne pas livrer de résultats aux webmasters référenceurs de pandaranol ? De la même manière qu’il est connu que Google ou Bing ne livre pas tous les liens d’un site vers un autre (backlinks), avec ou sans compte "outils pour webmaster", « pourquoi les outils de recherche prendraient-ils le risque de se tirer une balle dans le pied en livrant des informations sur leurs propres défauts ou failles à exploiter, quand de l’autre côté la plupart proposent des régies publicitaires qui leur permettent de réaliser de substantifiques bénéfices à l’aide de la monétisation de mots-clé ? »

A l’aube d’une ère de plus en plus concurrentielle, sur un marché internet énorme en volume mais toujours en pleine croissance, le concours de référencement Pandaranol est-il LE concours de trop ?

Certains experts en référencement déclarent déjà qu’il s’agit du dernier concours SEO, et du premier concours à la croisée des domaines du SEO, du SMO, des techniques White et Black Hat. De nombreux spécialistes ont eu le temps (des années parfois) pour mettre au point leurs propres réseaux (linkwheel, mininet), impossibles à détecter par les algorithmes car trop granulaires et patiemment assemblés à l’aide de techniques de référencement organique.

Enfin, la compétition et les volumes de données en jeu ont fait monter les enchères et intéressent désormais les black hat d’un niveau supérieur : administrateurs réseaux, ingénieurs informaticiens, hackers... Les intérêts financiers en jeu contrebalancent désormais les risques de lever sa propre armée botnet...

Dans la même rubrique

Derniers Commentaires

Articles récemment mis à jour

Too Cool for Internet Explorer

Reseau Dumac : le site des anciens étudiants du diplôme universitaire média interactif et ses applications est motorisé par le logiciel libre Spip 1.8.3 associé au squelette graphique BliP 0.91

17 rubriques ... 176 articles ... 2 commentaires ... 63 sites référencés ... 10 visiteurs par jour (103810 au total)

Haut de page | XHTML 1.0 | CSS 2